Parler la danse, écrire le geste – chorégraphies du quotidien

Avec l'artiste chorégraphique Élodie Escarmelle et l'auteure Valérie Chatain

ASSOCIATION DES FEMMES DE LA BOISSIÈRE / MONTREUIL

CENTRE SOCIAL GRAND AIR / MONTREUIL

L’Association des Femmes de la Boissière, implantée à Montreuil depuis de nombreuses années, a pour vocation d’apprendre à parler, lire et écrire la langue française à son public. L'association met aussi en place plusieurs partenariats, dans une démarche d’autonomisation, de sociabilisation et de responsabilisation des participants. Ce projet avec les Rencontres chorégraphiques propose des ateliers de pratique artistique, des ateliers de lecture d’image et des sorties culturelles, notamment autour du travail de l’artiste chorégraphique Élodie Escarmelle (Compagnie Small Room Dance).

 

Lors des ateliers de pratique, Élodie Escarmelle entame un travail du corps et de la posture autour de la thématique du geste quotidien. Elle reprend l'exploration du rapport entre le geste artisanal et la technique de la danse qu'elle développe dans son solo « Le savoir et le faire ».

 

Ces ateliers partent de situations quotidiennes connues et partagées par tous les participants, comme un cours dans une salle de classe. Où la danse prend-elle lieu ? Où se cache-t-elle et où est-il possible de la faire naître ? Se lever en classe pour prendre la parole, se déplacer pour apporter quelque chose au professeur, ces mouvements perdent leur apparence de banalité dès lors qu’ils deviennent objet de mise en scène. Plus généralement, chaque geste du quotidien, faire la vaisselle, la lessive, les courses, bricoler, jardiner, peindre... peut devenir mouvement dansé dès lors que celui qui l’exécute le porte à sa conscience et décide d’investir son corps différemment.

 

Ce projet propose à ses participants de partir à la découverte de la danse contemporaine, tout en enrichissant leur pratique de la langue française et en consolidant leur expérience sociale et participative, en nourissant des activités linguistiques et d’écritures menées par les formateurs de l’association (rédaction d’un article sur un spectacle, travail d’un champ lexical autour de la danse...).

 

Afin de nouer un contact privilégié avec les participants, Élodie Escarmelle présente sa pièce « Le savoir et le faire » lors d'une performance in situ, l’occasion de partager son travail et de les inviter au coeur de son univers artistique.

 

Dans le cadre de la Convention de coopération culturelle et patrimoniale

(Département de la Seine-Saint-Denis / Montreuil)