Mémoires partagées, territoires dansés

Avec les artistes chorégraphiques Bintou Dembélé et Cintia Golitin, la musicienne Eli et le conteur Binda Ngazolo

CENTRE DE QUARTIER GUY TOFFOLETTI / BAGNOLET

EPHAD RÉSIDENCE QUATRE SAISONS / BAGNOLET

CENTRE PAUL COUDERT / BAGNOLET

Quelle est l’histoire, l’identité de Bagnolet, à la périphérie de Paris, constituée de plus d’une trentaine de communautés ? Nous poserons avec ses habitants les questions du sentiment d’appartenance.

 

Ce projet part des témoignages de Bagnoletais, des récits de vies, des souvenirs, recueillis par les diff érents acteurs du projet. Ces textes seront mis en corps, en espace, en voix et en musique pour transme re ces mémoires et perme re à la communauté de se réapproprier son histoire.


Si les racines de la compagnie Rualité fondée par la chorégraphe Bintou Dembélé se trouvent dans les cultures urbaines et particulièrement le hip-hop, les artistes du collectif mènent une réflexion constante sur l’évolution de ce mouvement et son lien, sa porosité avec la création contemporaine (danse, musique, arts plastiques...). Il s’agit de partir de cette culture commune revendiquée pour aboutir à la pratique d’un art, à l’image de l’identité, issu d’un métissage d’origines plurielles.


Le projet prend différentes formes : ateliers écriture et oralité, ateliers chorégraphiques, projections-débats, ateliers du regard à la découverte de la création contemporaine, sorties culturelles (expositions et spectacles).

 

Dans le cadre de la convention de coopération culturelle et patrimoniale

(Département de la Seine-Saint-Denis / Ville de Bagnolet)

Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France – SDAT