Identités en mouvement

Avec l'artiste chorégraphique Margueritte Mboulé

LYCÉE RENÉ CASSIN / LE RAINCY

Marguerite Mboulé, danseuse de la première génération de la culture hip-hop française a été formée par des expériences artistiques multiples notamment avec Sidney (H.I.P.H.O.P). En 2005, elle fonde la compagnie Élolongué et signe plusieurs chorégraphies pour des amateurs et professionnels de la danse. Elle s'attache à peindre et à défendre les valeurs de paix, d’unité, de respect, d’amour, de joie et dépassement de soi.

 

Marguerite Mboulé propose aux élèves de la 1ère Bac Pro électrotechnique de partager sa démarche artistique et de créer avec eux des espaces de déploiement corporel. Il s'agit aussi et surtout de les engager dans un projet artistique par lequel ils pourront exposer leur travail de l’année et être mis en avant face à l’ensemble de la communauté éducative (élèves, enseignants, personnels administratifs).

 

Ce projet pluridisciplinaire mêle danse, écriture (slam) et arts plastiques (culture street art) et aborde la question identitaire qui fait débat dans la société multiculturelle dans laquelle les jeunes évoluent. Il aborde les processus d’identification individuels et collectifs qui conditionnent la construction identitaire.