Haïkus chorégraphiques

Avec l'artiste chorégraphique Delphine Bachacou (Compagnie Les Ouvreurs de Possibles)

COLLÈGE ALBERT CAMUS, ROSNY SOUS-BOIS

24 élèves de 6e

Les Ouvreurs de Possibles déploient plusieurs projets artistiques dans l’espace public. Leur travail s’articule autour de questions fondatrices qui portent une signification particulière au sein des espaces qui sont partagés par tous. Comment se relier à soi ? Au monde ?

 

En 2010, la compagnie a initié une exploration chorégraphique de la forme littéraire du haïku : petits poèmes japonais très courts, suivant une composition syllabique fixe, les haïkus évoquent généralement un moment de la vie, un instant de nature, souvent en relation avec une saison. Signature en mouvement, le haïku chorégraphique est donc un court instant de danse improvisée : une entrée, un développement, une sortie. Chaque signature se donne à voir dans un lieu singulier, en solo ou en duo, et sous l’oeil de la caméra du vidéaste Didier Leglise pour que la danse garde trace et se diffuse le plus loin possible.

 

Dans la continuité de cette exploration, la compagnie poursuit pendant l'année scolaire ses investigations avec un groupe de collégiens, pour partager avec eux ces recherches sur le processus de composition instantanée. Ce travail permet d’explorer l’état de disponibilité nécessaire à la création des haïkus, et d’ouvrir à une autre vision du monde, à un autre rapport avec ce qui nous entoure.

 

Le projet autour des haïkus chorégraphiques soulève les questions de la construction de soi et de son rapport à l’autre, questions essentielles pour de jeunes adolescents. L’occasion pour Delphine Bachacou de nourrir ses propres réflexions et d’ouvrir les portes de son univers artistique à un jeune public.

Dispositif La Culture et l'Art au Collège – Département de la Seine-Saint-Denis