Ludovic Lecouster
France

Séverine Rième

Nos féroces

  • Mardi 23 mai 2017  • 20h 30
  • Mercredi 24 mai 2017  • 20h 30

    Théâtre Berthelot

5 interprètes • 50 min [création]

ENGLISH

Nos Féroces (Our Ferocious Ones) is the staging of excerpts from Notebook of a return to the native land by the French West Indian writer Aimé Césaire, transmitted through the voice, live music and dance. Steeped in the words of the poet, the bodies activate a performance whose plastic and visual rendering articulates the different languages. The choreographic writing is nurtured on the vocal material, while the text is released in an oral character combined with a minimal music score, whose invisible stream irrigates the whole performance.
Herein, Séverine Rième wishes to assert a diversity of languages, in order to reveal the interweaving of the various registers of Césaire’s in their poetic, political and physical dimensions.

Il y a près de deux ans, Séverine Rième est partie aux Antilles. Là, elle est frappée par la richesse de l'île, sa complexité, le foisonnement de la nature et l'énergie qu'elle distribue dans les corps, mais aussi la sensation de ravage de la colonisation, le plaquage de la culture occidentale qui en est issue et les contradictions qui en résultent. Au retour, elle se plonge dans Aimé Césaire, et tombe sous le choc de la force poétique de Cahier d'un retour au pays natal, sa matière dense et multiple, sa richesse historique, sonore, visuelle, charnelle, son cri virulent, indigné, insoumis, qui résonne encore aujourd'hui.


Nos féroces s'empare donc de ce texte de manière fragmentaire et le propulse sur le plateau, comme une matière première que viennent révéler et transmettre les corps, la voix, la musique.
Construite en sept tableaux qui figurent les sept couleurs de l'arc-en-ciel en réponse à la profusion et à l'intensité des couleurs de la Martinique, la pièce suit l'esprit du recueil de Césaire, épousant sa liberté de ton, l'imbrication des registres d'écriture, ses éclats, ses excès, ses dérives, sa férocité, ses ruptures radicales, son jaillissement. Les différentes matières, sonores, chorégraphiques, visuelles, textuelles se tissent, faisant apparaître un langage enfoui, alors que s'affirme la présence physique des interprètes.


En décloisonnant les genres, en travaillant à l'effacement des limites, en mêlant les langages, Séverine Rième poursuit ainsi sa recherche autour de l'identité et de sa non-définition, de la poésie comme échappée libératrice.

 

CHORÉGRAPHIE, LUMIÈRES : Séverine Rième
VOIX, MUSIQUE LIVE : Pascal Bouaziz
COLLABORATION ARTISTIQUE, VOIX, DANSE : Ghyslaine Gau, Énora Rivière, Lola Rubio
COLLABORATION SCÉNOGRAPHIE, COSTUMES : Thierry Grapotte
INGÉNIEUR SON : Guillaume Carpentier

PRODUCTION : Le Salon
COPRODUCTIONS : Rencontres chorégraphiques internationales
de Seine-Saint-Denis, Format (Ardèche)
SOUTIENS : CDC La Briqueterie (Val-de-Marne), CDC L’échangeur (Château-Thierry / Hauts-de-France), Théâtre Louis Aragon (Tremblay-en-France)