© Virgilio Sieni
Italie

Virgilio Sieni

Madri e figli_Padri e figli

  • Samedi 21 mai 2016  • 17h
  • Dimanche 22 mai 2016  • 15h

    La Parole errante

pièce pour 20 à 30 amateurs de 10 à 80 ans • 40 minutes

ENGLISH

 

The gesture that unites mother and child delineates a specific form of intimacy, pain and beauty. It is a unique, immediately recognizable gesture that evokes the origin of things. The experience conceived by Virgilio Sieni takes the reflection of dance toward a new anthropology of relations. Through a transmission of the gesture enacted by means of a tactile mimicry, mothers and children rediscover their bodies, forging new paths along which to live and transform their everyday experience.

 

    Quels gestes rendent compte des relations qu’entretiennent les pères et les mères avec leurs enfants ? Quelles filiations naissent à travers corps ? Quelle poésie la danse peut-elle inventer pour donner à vivre cela, que d’autres arts ont tant représenté, particulièrement la peinture ? Tel est le projet que conduit le chorégraphe italien Virgilio Sieni (par ailleurs directeur de la Biennale de danse de Venise), dans Madri e figli_Padri e figli, ou « Mères/ Pères et Enfants ».


    Virgilio Sieni travaille ici avec des amateurs, comme il le fait depuis des années. Si ce principe est devenu aujourd’hui omniprésent dans la danse, cet auteur y instille une transcendance poétique rarement égalée. Quand il se tourne vers des non – danseurs, Virgilio Sieni part en quête d’une archéologie des gestes, profondément enfouis. En eux il décèle un atlas des fragilités et des incertitudes de l’expérience affective et culturelle du mouvement.


    À chacun, il suggère un déplacement du regard sur son propre geste, qui ébranle ses origines. Les résonances de ce geste s’en trouvent démultipliées, affranchies de la répétition mimétique du quotidien. Conduite avec quelques dizaines de paires constituées d’un parent et son enfant (de tous âges possibles), pareille chorégraphie brouille les limites conventionnelles entre réel et représentation. Au coeur d’une anthropologie contemporaine, le spectateur effectue luimême la bouleversante expérience d’une simplicité du corps soudain déplacée dans l’insoupçonné.

 

Direction et mise en scène : Virgilio Sieni
Assistante à la chorégraphie : Giulia Mureddu
Assistants locaux : Marika Rizzi, Alvaro Morell
Musique live : Michele Rabbia

Production : Cie Virgilio Sieni

 

Ce projet est soutenu par le Département de la Seine-Saint-Denis dans le cadre de la convention de coopération culturelle avec la Ville de Romainville

           

Parcours de Virgilio Sieni

 

Danseur et chorégraphe parmi les plus représentatifs du panorama européen, Virgilio Sieni est le directeur de la Biennale de Venise pour la Danse. Il dirige à Florence, Cango, le Centre de Production sur les langages du corps et de la danse. Il a créé des spectacles pour les plus importantes institutions musicales italiennes et a reçu de nombreux prix de la critique. En 2013 il a été nommé Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres par le Ministère français de la Culture.