© Alfred Mauve
Catalogne, Espagne — Liban

Guy Nader / Maria Campos

Time Takes The Time Time Takes

  • Jeudi 2 juin 2016  • 20h 30

    Espace Michel-Simon

pièce pour 5 danseurs et 1 musicien • 55 minutes [première en France]

ENGLISH

 

Time Takes The Time Time Takes is a physical dynamic conversation through movement repetitions and pendulum leitmotiv that embodies mechanisms measuring time and space. A journey of dangling movements that burst into different encounters evolving towards a perpetual mobile. An ongoing wheel that suggests time as a continuum. Based on a simple physical task such as pendulum, the piece creates a sequence of complex mechanisms that are done and undone by the complicity of the five performers.   

    Comment figurer le temps ? Guy Nader et Maria Campos placent cette question au coeur de Time Takes The Time Time Takes.

 

    Une première danseuse quitte la ligne constituée par les interprètes sur le bord de scène, s’avance et entame un mouvement de balancier du bras très régulier, à l’horizontale. Le mouvement prend de l’amplitude avant qu’une deuxième danseuse ne la rejoigne et s’adapte à son mouvement, le reproduisant à l’identique, derrière elle. Elles changent de position ; une autre combinatoire reprend ; les trois autres danseurs les rejoignent les uns après les autres et s’intègrent à leur tour au mouvement.

 

    Tout au long de la pièce, les interprètes vont ainsi déployer des agencements différents comme dans une mécanique d’horlogerie qui nécessite de continuelles adaptations, de constants réajustements — entre les corps, entre les danseurs et le percussionniste présent sur scène.

 

    Régies la plupart du temps par les mêmes gestes répétitifs — balancements, enroulements, portés, mouvements pendulaires — les combinaisons varient. Les danseurs s’observent, s’imbriquent, s’emboîtent et parfois s’immobilisent dans des sculptures improbables, pris dans une interdépendance qui est le signe de leur précarité, de leur fragilité mais dont ils tirent leur élan et leur force.

 

    La roue de l’univers continue de tourner, le tic-tac de l’horloge est infini. Dans un univers abstrait, élégant et minéral, Time Takes The Time Time Takes rappelle avec une forme de douceur que le temps glisse et se poursuit dans un cycle toujours relancé.

Compagnie : GN | MC


Idée, conception : Guy Nader, Maria Campos
Direction : Guy Nader
Création, interprétation : Maria Campos, Thais Hvid, Guy Nader, Roser Tutusaus, Magí Serra
Musique : Miguel Marín
Création lumières : Israel Quintero, Lidia Ayala
Costumes : Viviane Calvitti, GN|MC
Première phase de création avec les danseurs : Francesco Barba, Charlotte Mathiessen

Production : Raqscene
Coproduction : Mercat de les Flors (Barcelone)
Soutien : Graner, L’Estruch, CO2 Festival, La Caldera (Barcelone), Paso a 2, Universidad Carlos III (Madrid)
Collaboration : Generalitat de Catalunya — Departament de Cultura, AC/ E Acción Cultural Española — PICE


Avec le soutien de l’Institut Ramon Lull

 

Parcours de Guy Nader

Installé à Barcelone depuis 2006, l’artiste libanais Guy Nader y crée ses propres pièces en collaboration avec la danseuse et chorégraphe espagnole Maria Campos. Son travail a été présenté dans des théâtres et structures internationales aux Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne, Liban et Corée du Sud. Il a reçu plusieurs distinctions dont le premier prix lors du festival international 15Masdanza à Gran Canaria pour son solo WHERE THE THINGS HIDE. Il a été sélectionne pour la bourse européenne DanceWEB en 2012. Il est artiste associé à La Caldera depuis 2012 et artiste en résidence au Centre de création Graner à Barcelone en 2014-2015. Il est diplômé en théâtre de l’Institut of Fine Arts à l’Université libanaise de Beirut et Moveo, école de théâtre physique à Barcelone. Il a entre autres travaillé avec La Intrusa Danza, Bebeto Cidra, Co.Iliacan, Maqamat Dance Theatre, Roser López Espinosa, Oreet Ashrey et Bboy Mickael Marso.

Parcours de Maria Campos

Diplômée depuis 2003 de l’école des Arts d’Amsterdam en danse-théâtre moderne, Maria Campos a étudié à SEAD – Salzburg Experimental Academy of Dance in Austria. Elle a travaillé avec de nombreuses compagnies et artistes indépendants, alliant enseignement et création de ses propres pièces. Elle a travaillé avec Meelers en coproduction avec Hans Hof Ensemble aux Pays-Bas, Protein Dance et Tom Dale au Royaume-Uni, Sol Picó, Àngels Margarit/CiaMudances, John Jasperse, Susana Amarante Duarte, Bebeto Cidra and Roser López Espinosa, parmi tant d’autres. Elle collabore avec l’artiste libanais Guy Nader depuis 2006 et crée ses propres pièces. Elle a également travaillé en tant qu’interprète dans plusieurs projets de groupe tels que Crossroads, produit par Mercat de les Flors. Elle est artiste en résidence 2014-2015 au Centre de création Graner à Barcelone en 2014-2015.