© Arno Paul
France — Suisse

CCN – Ballet de Lorraine Cindy Van Acker

ELEMENTEN I – Room

  • Mercredi 11 mai 2016  • 21h
  • Jeudi 12 mai 2016  • 21h

    Nouveau théâtre - salle Jean-Pierre Vernant

pièce pour 16 interprètes • 45 min

 

SOIRÉE PARTAGÉE AVEC CCN – BALLET DE LORRAINE / MARCOS MORAU

ENGLISH

 

ELEMENTEN is a project encompassing several upcoming creations by Cindy Van Acker. She is inspired by the treatise Elements by the ancient Greek mathematician Euclid and uses specific geometric principles to determine the trajectories of the dancers, their positions in the space, the notation of the movement, the rhythm of the lighting. The radical choice of music for ELEMENTEN I — Room, I Am Sitting in a Room by Alvin Lucier consists of a speech spoken by the composer himself, recorded, repeating and rebroadcast until the natural and resonant frequencies of the room come together.

    ELEMENTEN I — Room est le premier opus d’une série de pièces de Cindy Van Acker, toutes inspirées des éléments du géomètre et mathématicien grec Euclide, dans lesquelles les déplacements des danseurs, leurs positions dans l’espace, l’écriture du mouvement, le rythme des lumières utilisent des principes géométriques.

 

    Sur cette toile de fond, ELEMENTEN I — Room, créée à l’invitation du CCN — Ballet de Lorraine, prend appui sur la pièce mythique du compositeur Alvin Lucier, I Am Sitting in a Room dans laquelle un texte, énoncé par le compositeur, est enregistré et rediffusé jusqu’à ce que les fréquences naturelles et résonantes du lieu se renforcent et prennent le dessus sur l’aspect concret de la voix et la compréhension des mots. « La répétition tend un fil autour duquel la perception voyage, varie sans cesse l’ambitus de son intensité et est forcée de se rendre active, de regarder et voir, d’écouter et entendre, de sentir et recevoir », explique ainsi Cindy Van Acker. C’est donc d’abord par ce choix radical de la musique que la question des limites, qui traverse toutes ses pièces, s’introduit dans ELEMENTEN I — Room.

 

    Cette question irrigue bien sûr également le langage corporel, la chorégraphe opposant toujours une résistance à la virtuosité des danseurs, pour les pousser au-delà de leurs capacités, sur des terrains inhabituels, jeu auquel se plient avec brio les interprètes du CCN — Ballet de Lorraine. ELEMENTEN I — Room ouvre ainsi un terrain où peuvent s’aiguiser les perceptions et les sensations, ceux des interprètes comme ceux des spectateurs.

Chorégraphie : Cindy Van Acker
Musique : I am sitting in a room - Alvin Lucier
Scénographie : Victor Roy & Cindy Van Acker
Lumières : Luc Gendroz
Collaboration sonore : Denis Rollet
Création costumes : Katalina Tòth
Costumes réalisés par : l’atelier Costumes du CCN - Ballet de Lorraine et chez Bas et Hauts
Assistante chorégraphique : Stéphanie Bayle
Répétitrice : Isabelle Bourgeais
Interprètes : Jonathan Archambault, Alexis Bourbea

Production réalisée par le Centre Chorégraphique National – Ballet de Lorraine

 

Avec le soutien du Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs SSA

Parcours de Cindy Van Acker

De formation classique, Cindy Van Acker a d’abord dansé au Ballet Royal de Flandres puis au Grand Théâtre de Genève. Elle devient interprète pour Philippe Saire, LauraTanner, Noemi Lapzeson, Estelle Héritier et Myriam Gourfink. Elle crée ses propres pièces dès 1994 et obtient une reconnaissance internationale avec Corps 00:00 en 2002. En 2003, elle crée les solos, Fractie et Balk. Avec Pneuma, elle signe en 2005 sa première pièce de groupe pour huit danseurs. La même année, elle est invitée par le metteur en scène italien Romeo Castellucci à la Biennale de Venise avec Corps 00:00. Ce dernier l’invite ensuite à créer la chorégraphie de sa création Inferno de Dante, pour le Festival d’Avignon 2008 et pour Parsifal en 2011. En 2006, elle crée Puits en collaboration avec Vincent Barras et Jacques Demierre. Elle présente au Théâtre du Grütli à Genève, le trio de femmes, Kernel, collaboration inédite avec le finlandais Mika Vainio, du groupe Pan Sonic, qui se prolonge en 2008 avec la création du solo Lanx au Festival Electron, et en 2009 avec les solos Nixe et Obtus. Obvie, Antre et Nodal complètent cette série de six solos. En 2010, elle crée le solo Monoloog et est conviée par Mathieu Bertholet, metteur en scène associé au théâtre du Grütli, à chorégraphier pour lui un solo. Cette collaboration se poursuit dans le cadre du Sujet à vif au Festival d’Avignon 2010 avec Rosa seulement, pièce écrite et mise en scène par Mathieu Bertholet, dont elle signe la chorégraphie. Lors de la même édition, elle présente Lanx, Obvie, Nixe et Obtus. En 2011, elle crée Diffraction. En 2012, elle conçoit avec Victor Roy le projet Score Conductor, exposant et matérialisant en objets visuels ses partitions chorégraphiques. À l’initiative de Michèle Pralong, le livre Partituurstructuur paraît aux éditions Héros-Limite.

 

Aux Rencontres chorégraphiques :
2003 Corps 00:00                                   
2007 PNEUMA 02:05                             
2008 Kernel                                              
2009 Antre, Nodal, Obvie, Lanx
2014 Drift
2015 Ion