© Wim Selles
Pays-Bas

Arno Schuitemaker

Together_till the end

  • Lundi 30 mai 2016  • 19h 30
  • Mardi 31 mai 2016  • 19h 30
  • Mercredi 1 juin 2016  • 19h 30

    Le Colombier

duo • 25 minutes [première en France]

 

SOIRÉE PARTAGÉE AVEC MICHELE RIZZO

ENGLISH


Riveting beats and rotating upper bodies. Two performers are tireless and closely connected. Together with the lights that wrap around them, they create a trance charged with centrifugal energy. It is immersive, ungraspable and yet crystal clear: in Together_till the end, the imagination synchronizes with the physical experience.

    Du noir, un corps puis deux corps en mouvement qui ne cesseront pas, jusqu’à la fin de la pièce : Together_till the end. Inlassablement, éclairés d’abord sporadiquement puis en pleine lumière, les deux danseurs répètent les mêmes figures, qui consistent à effectuer des torsions du haut du corps, de la tête et des bras, à aller chercher le sol avec leur tête, à se baisser et se relever, infatigablement.

 

    L’entêtement avec lequel ils dansent sur la musique envoûtante de Wim Selles, chacun concentré sur son propre espace-temps, produit un sentiment d’extrême présence et d’abstraction, un effet physique et poétique. Comme si à force de s’abandonner à ses mouvements et de répéter sans fin les mêmes gestes de pivot et de bascule, variant simplement leur intensité et leur amplitude, le corps apparaissait à la fois comme pure mécanique et comme producteur d’un espace mental qui permet aux danseurs et aux spectateurs d’entrer en connexion.

 

    Avant d’être chorégraphe, Arno Schuitemaker a fait des études scientifiques : on retrouve ici des échos de ses préoccupations pour les neurones miroirs qui montrent que le cerveau réagit non seulement à soi mais aussi à son semblable.

 

    Together_till the end poursuit ainsi, jusqu’à l’épuisement, un travail sensoriel qui, sous une apparente simplicité, interroge la façon dont l’énergie circule entre les corps, la manière dont ils interagissent, entrent en relation et produisent des émotions, des expériences et des impressions nouvelles.

Conception, chorégraphie : Arno Schuitemaker
Interprétation : Shay Partush, Quentin Roger
Composition musicale : Wim Selles
Création lumières : Ellen Knops

Production : SHARP/ Arno Schuitemaker
Coproduction : DansBrabant (Tilburg)
Soutien : bkkc (Tilburg)
Remerciements : ICKamsterdam

 

Avec le soutien de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas et du Fonds Podiumkunsten

 

     

Parcours de Arno Schuitemaker

Après l’obtention d’un master à l’Université de Technologie de Delft, il change de direction et commence une carrière en danse contemporaine. Depuis l’obtention de son diplôme en chorégraphie, il crée des pièces repérées telles que EXIT en 2009,  TIDE en 2011, The Fifteen | DUET en 2012, I is an Other en 2014, et WHILE WE STRIVE en 2015. Ses pièces sont créées à travers une approche physique et sensorielle du sujet existentiel. En utilisant le corps en tant que point focal, il développe un langage intense du mouvement  à la fois terre à terre et poétique. Sa curiosité à travailler avec des nouvelles formes et possibilités l’amène à mettre en place une relation unique entre les interprètes et le public à chaque performance. Ses œuvres ont été présentées aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France, en Italie, au Canada, en Suisse, en Pologne, au Luxembourg, en Russie, à Hong Kong, à Chypre, en Chine et au Royaume-Uni. Il a en également reçu le prix Dioraphte Encouragement pour son œuvre, le jury ayant été impressionné par la « figurative et littérale inéluctabilité des œuvres de ce créateur», par « ses choix clairs et matures et son sens des dynamiques et de la construction de la tension.»
En 2013, il est sélectionne en tant que Aerowaves Priority Company et en tant que modul-dance artist dans un projet de European Dancehouse Network (EDN).
Depuis 2003, Arno Schuitemaker est soutenu par DansBrabant. Depuis peu, il est artiste en résidence chez ICKamsterdam.