Alice Ripoll / Camila Moura | O princípio da casa dos pombos - © Renato Mangolin
Brésil

Alice Ripoll / Camila Moura

O princípio da casa dos pombos

  • Lundi 1 juin 2015  • 19h 30
  • Mardi 2 juin 2015  • 19h 30
  • Mercredi 3 juin 2015  • 19h 30

    Le Colombier

solo • 40 minutes

ENGLISH

 

O princípio da casa dos pombos explores the imagery of contortion and transposes the idea of the contort act. Thinking about life cycle and how human beings adapt themselves to new or repeated events and situations – as ruminant animals that are in constant process of chewing and digestion, the solo investigates ways how people are looking for a comfortable position that is always changing. And also within this digestion process some uncomfortable things persist and how we are able to find some situations that are intense and make us moving ourselves for new places.

O princípio da casa dos pombos offre un mariage parfaitement réussi entre l'acrobatie et la danse contemporaine. Orchestré par la chorégraphe brésilienne Alice Ripoll avec pour interprète Camila Moura, acrobate qui danse ici son premier solo, cette pièce est construite comme une succession de tableaux, dans lesquels un être (il importe peu ici que celui-ci soit une femme) cherche une place confortable, sans jamais y parvenir totalement.

Au début, le corps a quelque chose de la bouderie enfantine, semblant se demander ce qu'il peut bien faire ici, à plat ventre sur le plateau. À moins qu'il ne s'agisse d'un insomniaque cherchant désespérément le sommeil et donc des biais, des jeux pour se distraire ou s'endormir, qui sont ici une série de contorsions à la fois impressionnantes et drôles car légèrement décalées de leur terrain d'origine – le cirque, jouant de leur côté bancal, frôlant avec l'art du clown.

Confronté à une série d'éléments du quotidien, qui n'ont l'air de rien – un aquarium que l'on peut prendre pour une table basse, une chaise poilue… – il lui faut à chaque fois, déployer des trésors d'inventivité pour « faire avec », tomber et se relever.

Alice Ripoll compare ce personnage à un ruminant en processus constant de mastication et de digestion. Et c'est bien de cela qu'il s'agit : avec ses contorsions, son expressivité et un certain laisser faire burlesque et poétique, O princípio da casa dos pombos offre une image de la vie où le travail d'ajustement est infini, comme un mouvement constant d'adaptation et de recherche.

Direction artistique : Alice Ripoll
Création, interprétation : Camila Moura
Entraînement corporel : Julio Nascimiento
Scénographie, costumes : Raquel Theo
Direction musicale : Daniela Castanheira
Création lumières : Andrea Capella

Soutien : Programme de développement culturel Carioca – Bureau Municipal de la Culture de la ville de Rio de Janeiro

Parcours d'Alice Ripoll

Chorégraphe brésilienne, Alice Ripoll travaille en tant qu’interprète et coach corporelle. Elle monte en parallèle des vidéos de danse. Fondatrice de la compagnie de danse R.E.C.- Reação em cadeia, elle fait également partie de la compagnie de théâtre Foguetes Maravilha en tant que coach corporelle et comédienne. Ses créations ont été présentées dans de nombreux festivals tels que Panorama Festival, Bienal Sesc de Dança, Rumos Itaú Cultural et Habana Vieja : Ciudad em Movimiento. Elle a auparavant travaillé avec les chorégraphes brésiliens João Saldanha, Dani Lima, Renato Linhares et Alex Cassal. En 2014, Alice crée Katana avec la Cie R.E.C., Suave, pièce coproduite par le Panorama Festival et O princípio da casa dos pombos avec la circassienne Camila Moura.