Albert Quesada | Wagner & Ligeti - © Gernot Singer
Catalogne, Espagne / Belgique

Albert Quesada

Wagner & Ligeti

  • Samedi 30 mai 2015  • 21h
  • Dimanche 31 mai 2015  • 18h 30

    La Commune

pièce pour 5 interprètes • 60 minutes

ENGLISH

 

Wagner & Ligeti is a piece about music and its meaning. It explores how the structures, repetitions, and temporal interplays of orchestral music come to embody and communicate ideas; how the ‘organized noise’ of music evokes images, and turns those images into thought. In turn, we ask how our thought structures our perception of music. The dancers will guide the audience through an exploration of two pieces: Wagner’s Tannhäuser Overture, one of the clearest pieces of ‘narrative’ instrumental music and György Ligeti’s Lontano, which seeks to undo the very notion of musical hierarchy, presenting a twelve-tone orchestral arrangement.

Le chorégraphe Albert Quesada aime s'emparer de figures musicales : après sa pièce Solos Bach & Gould et Ensemble, fondée sur le travail de Leonard Bernstein, il présente aujourd'hui Wagner & Ligeti. De prime abord, le rapprochement des deux compositeurs n'est pas évident, et pourtant. En travaillant à partir de l'ouverture de Tannhäuser de Wagner (1842-1845), l'une des pièces les plus claires de la musique instrumentale « narrative », et de Lontano de György Ligeti (1967) œuvre orchestrale reposant sur une polyphonie fondée presque en permanence sur un canon imperceptible, ainsi que sur des extraits de répétitions de Ligeti transformés en matière sonore, Albert Quesada s'emploie à montrer leurs résonances, leurs convergences. Il tisse ainsi des fils entre les deux partitions, éclairés par la danse qui joue tour à tour de l'unisson, du canon, de l'éparpillement et de la tension. Les interprètes forment comme des agrégats qui se décomposent et se recomposent, tels des notes sur une gamme, tentant de maintenir des points d'équilibre, à la fois ensemble et séparés.

Ligeti disait, parlant de Lontano : « Je pense toujours en voix, en couches, et je construis mes espaces sonores comme des textures, comme les fils d’une toile d’araignée, la toile étant la totalité et le fil l’élément de base. » Albert Quesada lui répond par la danse, offrant au spectateur la possibilité de voir se construire une structure musicale et explorant la façon dont l'esprit recompose une toile à partir de sensations et de réminiscences. Avec Wagner & Ligeti, il réussit ainsi, littéralement, à donner à voir la musique.

Conception : Albert Quesada
Création : Albert Quesada, Marcus Baldemar, Eleanor Campbell, Federica Porello, Mireia de Querol, Zoltán Vakulya
Interprétation : Marcus Baldemar, Federica Porello, Mireia de Querol, Albert Quesada, Zoltán Vakulya
Création son : Christian François
Création lumières : Bert Van Dijck
Costumes : Sofie Durnez
Musique : Tannhäuser, Richard Wagner, Lontano, György Ligeti
Illustrations : Gosia Machon
Textes : extraits de répétition avec György Ligeti
Conseil musical : Jan Vandenhouwe, BL!NDMAN
Coach voix : Gunther Vandeven

Production : Albert Quesada – Klein Verzet vzw
Coproduction : Work Space Brussels (Bruxelles) – Life Long Burning, Charleroi Danses, Kunstencentrum BUDA (Courtrai), PACT Zollverein (Essen) – DÉPARTS
Soutiens : Autorités Flamandes, Commission communautaire flamande, programme Culture de la Commission européenne
Collaborations : wp Zimmer (Anvers), TAKT – Provinciaal Domein Dommelhof, STUK (Louvain), El Graner (Barcelone), Kunstencentrum Monty (Anvers)

 

Avec le soutien de l’Institut Ramon Llull

Parcours d'Albert Quesada

Après avoir entamé sa formation de danse à Barcelone, Albert Quesada l’a poursuivie à P.A.R.T.S. (2004-2008) à Bruxelles et à la Hogeschool voor de Kunsten (MTD, 2003-2004) à Amsterdam. Avant cela, il avait étudié la philosophie et l’ingénierie multimédia à l’université de Barcelone. Tout au long de ses études, il a organisé des sessions d’improvisation hebdomadaire à P.A.R.T.S., a enseigné et animé des ateliers dans différents lieux à Bruxelles. En 2005, Albert Quesada a amorcé la pièce Solo on Bach & Glenn (2005-2008), un spectacle qui a évolué et tourné depuis et a ainsi donné naissance au duo Solos Bach & Gould (2010). En ce moment, il tourne aussi aux côtés de Vera Tussing avec Trilogy, trois petites pièces sur des structures musicales, ainsi qu’avec ses dernières créations en date, les spectacles de groupe Ensemble, Slow Sports et Wagner & Ligeti, une exploration de notre compréhension de la musique orchestrale. Depuis juin 2009, Albert Quesada danse aussi avec la compagnie ZOO – Thomas Hauert (Accords, You’ve Changed, In Vivo Danse). Il s’est également produit avec Benjamin Vandewalle.

 

Aux Rencontres chorégraphiques :
2015 Wagner & Ligeti