Benjamin Sommabere
Belgique/Catalogne-Espagne

ACME (Albert Quesada, Federica Porello, Zoltan Vakulya) & Octavi Rumbau

It's Time

  • Vendredi 16 juin 2017  • 19h 30
  • Samedi 17 juin 2017  • 19h 30

    Nouveau théâtre - salle Maria Casarès

3 danseurs, 4 musiciens live • 60 min [création]

ENGLISH

“What we have come to realize is that is the uncanny quality that fascinates us is the manipulation of our sense of time.”
It’s Time is a piece for stage with three dancers and live musicians investigating, interrogating and manipulating the subjective experience of the passage of time. It proposes a break from our “linear”,
chronometric life - a moment in the theatre to explore the sound and motion of diluted, vertical time. With aesthetics inspired from graphic novels and their depiction of the passage of time in "fictional space”; the performers and musicians will speed up, slow down, freeze in motion and reverse their own movements, bringing into play the uncanny, dissociative elements of directionality, suspension and gravity that determine our perception of time and motion.

It's time est né d'un intérêt partagé par le danseur et chorégraphe Albert Quesada et le compositeur Octavi Rumbau pour la manière dont les spectateurs perçoivent le temps quand il regardent une pièce. Rejoints par Federica Porello et Zoltán Vakulya (comparses de Quesada dans ACME), ils créent ensemble une pièce qui, tout en s'appuyant sur nos habitudes - liant cette perception à une expérience continue et linéaire et à la présence d'ancrages spatiaux et temporels, de références visuelles - en joue, les déconstruit ou les déjoue. Sur scène, les trois danseurs et les quatre musiciens créent ainsi la sensation d'un temps gelé et dilué, contractant et étirant constamment notre perception du son et du mouvement.
 

Jouant avec la répétition, ils en explorent la dimension cyclique. Pour matérialiser son passage, ils manient la vitesse, utilisent le ralenti, l'accélération et la suspension, qui porte en elle le mystère de l'avant et de l'après. Les images arrêtées permettent ainsi à la fois de creuser l'instant présent et invitent à les compléter, à imaginer le mouvement complet, les sons qui l'accompagnent. Ils introduisent aussi des « cartes spatiales », associant différentes vitesses à différentes zones du plateau, afin de faire coexister des images et des temporalités simultanées.
 

Il en résulte une pièce dans laquelle s'imbriquent le mouvement et la musique live et enregistrée, chacune suivant un chemin parallèle avec des points d'intersection ; une pièce formée de multiples couches, qui superpose les rythmes et les textures pour stimuler l'imaginaire et les sens du spectateur et l'inviter à faire l'expérience d'un temps non-linéaire, dilaté, multiple, ramifié, cyclique.

IDÉE : ACME (Albert Quesada, Federica Porello, Zoltán Vakulya), Octavi Rumbau
COMPOSITION MUSICALE : Octavi Rumbau
CHORÉGRAPHIE, INTERPRÉTATION : Albert Quesada, Federica Porello, Zoltán Vakulya
MUSICIENS : Alexandra Greffin, Élodie Gaudet, Erica Wise, Miquel Bernat
CRÉATION LUMIÈRES : Bert Van Dijck
COSTUMES : Sofie Durnez
PRODUCTION : ACME – Albert Quesada, Kosmonaut Production
COPRODUCTION : L’Auditori de Barcelona – Sampler Sèries
SOUTIENS : The Flemish authorities, wpZimmer, TAKT/ Provinciaal Domein Dommelhof, Kunstencentrum BUDA, STUK, El Graner

 

Avec le soutien de l’Institut Ramon Llull, de l’Instituto Cervantes de Paris et des Autorités flamandes

Parcours d'Albert Quesada

Après avoir entamé sa formation de danse à Barcelone, Albert Quesada l’a poursuivie à P.A.R.T.S. (2004-2008) à Bruxelles et à la Hogeschool voor de Kunsten (MTD, 2003-2004) à Amsterdam. Avant cela, il avait étudié la philosophie et l’ingénierie multimédia à l’université de Barcelone. Tout au long de ses études, il a organisé des sessions d’improvisation hebdomadaire à P.A.R.T.S., a enseigné et animé des ateliers dans différents lieux à Bruxelles. En 2005, Albert Quesada a amorcé la pièce Solo on Bach & Glenn (2005-2008), un spectacle qui a évolué et tourné depuis et a ainsi donné naissance au duo Solos Bach & Gould (2010). En ce moment, il tourne aussi aux côtés de Vera Tussing avec Trilogy, trois petites pièces sur des structures musicales, ainsi qu’avec ses dernières créations en date, les spectacles de groupe Ensemble, Slow Sports et Wagner & Ligeti, une exploration de notre compréhension de la musique orchestrale. Depuis juin 2009, Albert Quesada danse aussi avec la compagnie ZOO – Thomas Hauert (Accords, You’ve Changed, In Vivo Danse). Il s’est également produit avec Benjamin Vandewalle.

 

Aux Rencontres chorégraphiques :
2015 Wagner & Ligeti